De concours en combat des Chefs, … résultats des demi-finales à Blagnac

Publiée le 23/07/2018

A l’ombre des Grands Chênes, dans ce domaine demeurait un chef, … Dès la naissance, son prénom le destinait aux talents culinaires, d’huile ou de fruits, de prénom en renom, il aromatisait notre domaine… Olivier, il se nommait.

D’ustensiles en ingrédients, d’herbes en aromates, ce fameux chef, connu en notre contrée ensoleillée combattit vaillamment et défendit nos couleurs, … En juillet, tunique et toque vêtues, ce combat des chefs, il vainquit ! Ces concurrents sous un menhir ils sont restés, cet irréductible tarnais résiste encore et toujours… avec une idée fixe : gagner à Paris, … En Occitanie, au pays de l’ovalie, les ‘‘Grands Chênes’’ feront de l’ombre sur Paris… Avec ses marmites, pas besoin de potion magique, pour vaincre à Paris, il faudrait plus qu’un astérisque* pour refreiner notre chef Olivier.

Tradition oblige, cette aventure se terminera par le banquet traditionnel au pays de DomusVi. Barde ligoté et bâillonné, entre deux sangliers, c’est le menu d’Olivier qui sera dégusté, l’Occitanie sera ainsi dignement représentée…

Encouragements à notre chef de tous les jours, M. ESC​AFRE Olivier

*Ces références à une célèbre BD belge aux saveurs gauloises sont purement fortuites et inattendues.
 

Nous utilisons des cookies pour mesurer la performance de notre site. En continuant à naviguer sur notre site, vous acceptez l'utilisation des cookies.

En savoir plus